Est-ce-que c’est bien de mentir ?

Je viens vous parler aujourd’hui de L’adieu, film de Lulu Wang sorti en salle le 8 janvier 2020 et que j’ai beaucoup beaucoup apprécié.
L’adieu, c’est l’histoire d’une famille chinoise qui décide de cacher à la grand-mère qu’elle est atteinte d’un cancer du poumon stade terminal et qui vadrouille de mensonges en mensonges pour lui cacher son état de santé. Toute la société chinoise semble valider les cachoteries. Vous trouvez ça vilain, vous ?
Pourquoi il faut le voir ? En une phrase : ce film bouleverse le regard occidental porté sur le mensonge.
La bande annonce du film :
Synopsis : Le personnage principal, une jeune femme nommée Billi, a été élevé aux USA et est troublé par ce mensonge. Billi est une antihéroïne* qui va se réconcilier avec son pays et sa culture d’origine.
*explication d'un antihéros dans notre story sur Instagram
Cette jeune femme va être d’abord être déconcertée par le comportement de sa famille mais elle va vite comprendre que la maladie est avant tout un fardeau familial. Il convient donc de protéger les siens contre « la peur » générée par le cancer car c’est la peur qui tuerait bien plus vite que la maladie.
Alors que Billi pourrait passer pour une contestataire (piercing et artiste fauchée), elle se révèle être en fait une femme ordinaire qui finit par se taire par conviction.
De grands repas signent les retrouvailles entre une famille éclatée entre la Chine, les USA et le Japon. On s’interroge aussi sur ce qu’on peut perdre culturellement à s’expatrier.
La musique prend beaucoup de place dans le film. Une musique plutôt à l’américaine : elle est opératique et condense la puissance dramatique du secret qu’on n’a pas le droit d’avouer.
À l’image, l’équilibre entre la mélancolie et l’absurde, à la chinoise. Ce film dit aussi quelque chose de la pudeur chinoise qui pousse à cacher son émotion : elle est au service des autres, elle est là pour permettre à chacun de ne pas s’effondrer. Il tiendra à Billi de faire preuve de ce courage pour soutenir sa famille.

Un conseil : il faut voir ce film, voilà tout ! Seul ou à plusieurs !

Petite anecdote : Le film est basé sur l’histoire de la réalisatrice (un vrai mensonge donc). Il y a une très belle scène dans le cimetière où est enterré son grand-père.