Un film de Hirokazu Kore-eda - Drame - 2 h 28 - septembre 2013

37289a1b7c5bb41dd13502c354dc1bd4.jpg
On est père par lien de filiation ou pas ?
Aujourd’hui, je voulais vous parler de « Tel père, Tel fils », film japonais dans lequel deux familles vont voir leur quotidien bouleversé par le personnel de l’hôpital dans lequel sont nés leur 2 fils respectifs. On leur annonce du jour au lendemain : « Oups, on a échangé vos deux bébés sans faire exprès à la naissance, mais c’est pas grave, il est pas trop tard pour réparer l’erreur et échanger les gosses ». Cette annonce est interprétée par les protagonistes comme suit : « okay, donc mon fils n’est pas mon fils ». En vérité, pas si sûr !
S’en suit un véritable questionnement pas très joyeux tout au long du film : « Est-il mon fils si jamais on ne partage pas le même sang ? », « Comment j’explique grosso modo à un enfant qui a vécu 6 années de son existence avec d’autres parents qu’il doit m’appeler papa à partir de demain ? » « Est-ce-que c’est une trahison vis-à-vis de mon « fils de cœur » d’aimer mon « fils de sang » ? »
Une épreuve qui va complètement chambouler le père qui commence par froidement rejeter son fils « de cœur » avant de petit à petit redéfinir les contours de la paternité et remettre l’amour (qui ne connait pas les frontières de la filiation) au milieu du puzzle.
Primé au festival de Cannes, on vous le conseille puissance mille.
Dispo en VOD à partir de 2,99€ !
Crédits